Articles dans 2018
21/10/2018 - Assemblée générale à Aigle

L’assemblée générale 2018 de l'association Alpart s’est tenue dans le cadre exceptionnel du château d'Aigle. Un carton représentant le capitaine Haddock en Bacchus, dessiné par notre membre d’honneur Mibé, invitait les membres de notre association à se retrouver le dimanche 21 octobre 2018 à Aigle, dans le Chablais vaudois, une région assurant la liaison entre les cantons de Vaud et du Valais. Une cinquantaine de personnes se rejoignirent en début de matinée pour un petit-déjeuner bienvenu avant de se rendre au château d’Aigle qui abrite le Musée de la vigne, du vin et de l’étiquette. C’est avec un grand intérêt que les visiteurs découvrirent ce château médiéval et ses multiples collections autour du vin. Les étiquettes connurent un succès particulier, chacun essayant de repérer celles dues au talent de dessinateurs de BD connus. Un apéritif servi par un vigneron local acheva de nous mettre en appétit pour le repas qui s’ensuivit.

Tout le monde se réunit ensuite dans une salle du château pour l’assemblée générale que notre nouveau président mena de main de maître. Dans son introduction, Jean Rime eut une pensée pour notre membre et ami Plinio Crivelli, artisan du Musée du vin, de la vigne et de l’étiquette, avec lequel cette journée avait été préparée mais qui, touché par des ennuis de santé, avait dû renoncer à être parmi nous. Deux membres d’honneur furent proclamés cette année, Francis Antoine Niquille et Eric Dafflon tant pour le travail réalisé au sein du comité de 2005 à 2017 que pour ce qu’ils ont apporté à la reconnaissance de l’œuvre d’Hergé et ce qu’ils continuent à amener à l’association. Francis, à qui revint l’idée d’organiser cette AG à Aigle, fut en outre proclamé président d’honneur sous les applaudissements mérités des membres présents. La journée s’acheva avec une conférence fort intéressante sur les étiquettes et les affiches dans la BD et l’œuvre d’Hergé présentée par Ariel Herbez.

 
09-13/05/2018 - Voyage culturel du côté de Vargèse...

Vous rappelez-vous le début de Tintin au Tibet à l’hôtel des Sommets, situé dans la station fictive de Vargèse ? Du 9 au 13 mai, Alpart proposa à ses membres un voyage « Énigmes et Aventures » sur les traces de cet épisode en Savoie, avec un détour par l’Isère, la Drôme et le Lyonnais. Tous les sens furent mis en émoi pour le plus grand plaisir des participants. La pleine organisation de ce voyage fut confiée à notre ancien président, Francis Antoine Niquille.

Une vingtaine de membres d’Alpart se retrouvèrent au matin du 13 mai pour mettre un premier cap sur la ville de Romans-sur-Isère avec la visite du Musée international de la chaussure avant de se diriger vers Tain-l’Hermitage pour y déguster les chocolats de la fabrique Valrhona. Le lendemain, nous eûmes l’occasion de visiter le Palais idéal du facteur Cheval à Hauterives dans la Drôme. L’itinéraire choisi nous offrit l’opportunité de passer par Chabeuil afin d’y admirer la superbe fusée lunaire se dressant au centre d’un giratoire spectaculaire.

Le vendredi, nos papilles gustatives furent à l’honneur puisque nous fûmes reçus à Valence par le chef Anne-Sophie Pic et son équipe pour un atelier de cuisine et un repas fort appréciés, avec mention spéciale pour le dessert recouvert des portraits de Tintin et de Milou particulièrement réussis.

Nous passâmes le jour suivant dans le petit village médiéval de Pérouges, en région lyonnaise, où nous pûmes exercer nos talents de graveur sur carton, chacune et chacun repartant avec sa reproduction de la toute première case de Tintin au Tibet. Nous nous mîmes ensuite sérieusement sur les traces de Tintin et gagnâmes Saint-Gervais (Vargèse ?) pour y passer la nuit dans un établissement confortable, même s’il n’y existe malheureusement aucun hôtel des Sommets ! Nous passâmes le dimanche à Chamonix, non loin du glacier du mont Blanc, avant de regagner notre pays, terme d’un voyage particulièrement réussi.

 
26-28/01/2018 - Brocante de la Gruyère

Savez-vous que c’est en Suisse qu’Hergé a lu plusieurs œuvres de Saint-Exupéry, dont il a apprécié le langage empreint d’humanité ? L’écrivain-aviateur, lui, a vécu à Fribourg deux ans, entre 1915 en 1917. Et nombreux sont ceux à avoir rapproché Tintin et le Petit Prince… C’est ce parallèle qu’a décidé d’illustrer l’association Alpart sur son stand à la Brocante de la Gruyère à Bulle (26-28 janvier), partagé avec les Éditions Montsalvens. Les deux œuvres iconiques du XXe siècle se seront ainsi croisées dans des vitrines présentées par Jean-Michel Paccaud, David Bolliger et Eric Dafflon où ont été déclinés, d’une part, les liens d’Hergé avec les thèmes de l’aviation et du désert chers à Saint-Exupéry et, d’autre part, les nombreuses adaptations de la vie et de l’œuvre de Saint-Ex sous forme de bande dessinée. Notre membre d’honneur Joseph Comba, traducteur de L’Afére Tournesol et tout récemment du Piti Prinhyo, nous a fait le plaisir de sa présence.