Historique

 

L’association Alpart réunit les amis de Tintin en Suisse. Elle est née à Bulle en novembre 2005. Son nom rappelle l’album inachevé d’Hergé L’Alph-Art, mais marque aussi un intérêt plus général pour les arts dans la région des Alpes.

Elle a été constituée, à l’initiative de son premier président Francis Antoine Niquille, par cinq passionnés fribourgeois et vaudois qui souhaitaient organiser une manifestation originale dans le cadre du centenaire de la naissance d’Hergé en 2007. Pour se démarquer des autres commémorations, ils ont retenu le thème des liens entre Hergé et la Suisse. Au centre du projet : éditer en patois gruérien L’Affaire Tournesol, dont une partie de l’action se déroule dans notre pays. L’Afére Tournesol, publié par Casterman, a connu un succès phénoménal et a même été reconnu comme l’un des événements culturels majeurs de l’année 2007 en Suisse romande.

Alors qu’elle n’était à l’origine qu’un comité d’organisation, l’association Alpart a signé en 2010 un partenariat avec la société Moulinsart (Bruxelles) pour s’ouvrir au public et publier sa revue annuelle Hergé au pays des Helvètes, dont la qualité a été unanimement reconnue au fil des ans, en Suisse comme à l’étranger.

En plus d’une traditionnelle journée tintinophile chaque automne, lors de laquelle a lieu son assemblée générale, l’association Alpart organise des rencontres, conférences, expositions et participe à plusieurs salons, dans les différents cantons de Suisse romande. Elle a notamment organisé ou co-organisé une « Saison du 9 e Art » à Montreux en 2015 pour ses dix ans, et des « Rencontres Hergé » à Gland et Nyon en 2015 et 2017.

Elle propose également à ses membres des voyages culturels et tintinophiles : « Moulinsart » et Cheverny en 2012, Bruxelles et le Musée Hergé en 2014, Saint-Nazaire et Bordeaux en 2016 et « Vargèse » (Savoie) en 2018.

Elle privilégie les partenariats avec des institutions culturelles reconnues. Au fil des ans, elle a notamment collaboré avec le Musée gruérien de Bulle (2007), le festival de la Cité de Lausanne (2007), la Fête du Livre du Saint-Pierre-de-Clages (2010), la Maison Visinand de Montreux (2010), le festival BDFIL de Lausanne (2012), le festival Tramlabulle de Tramelan (2013), le Club 44 de La Chaux-de-Fonds (2013), le Cartoonmuseum de Bâle (2014), le Muséum d’histoire naturelle de Genève (2014), le festival Bédémania de Corminboeuf/Belfaux (2015), le festival Delémont’BD (2016)…

L’association compte quelque 350 membres, passionnés invétérés de l’œuvre d’Hergé ou amateurs plus occasionnels, jeunes de 7 à 77 ans (et au-delà). Ses activités s’adressent autant aux tintinophiles chevronnés qu’au grand public désireux de découvrir des facettes méconnues de l’œuvre d’Hergé.