Articles dans 2017
25-26/11/2017 - Rencontres Rire avec Hergé (Nyon et Gland)

Comme ce fut le cas en 2015, Alpart était à nouveau partenaire de l’événement tintinophile de la Côte initié par Alberto Mastelli et son association littéraire La Page cornée. Un programme haut en couleur organisé cette année, grâce au concours de nombreux bénévoles, sur deux jours et sur deux lieux différents : le samedi 25 novembre au Musée du Léman à Nyon, sur la trajectoire même empruntée par Tintin dans L’Affaire Tournesol, et le lendemain au Théâtre de Grand-Champ à Gland. Aux dires des participants et des médias, les conférenciers invités étaient à la hauteur de l’événement, consacré à la dimension comique de l’œuvre d’Hergé. Jacques Hiron nous a régalés de divulgations aussi amusantes que précises sur les inventions du professeur Tournesol. Renaud Nattiez a décortiqué les jeux de langage parsemés dans les Aventures. Exem nous a émerveillés en nous révélant les coulisses de son affiche hergéo-chaplinesque. Ludovic Schuurman nous a convaincus, extraits vidéo à l’appui, des multiples parallèles entre les œuvres des deux maîtres. Notre président a également mis la main à la pâte, avec une conférence sur le récit de L’Affaire Tournesol, entre suspense et gags, et un portrait d’Hergé humoriste. Histoire de prolonger le thème du rire, le jeune « Abdallah » – pardon : Noé – s’est distingué par ses farces au moment de présenter les intervenants ! L’événement s’est achevé dans la bonne humeur avec une table ronde animée par Daniel Bujard (journaliste et président de La Page cornée), lors de laquelle l’archéologue et humoriste Laurent Flutsch, l’éco-explorateur Raphaël Domjan, le dessinateur de presse Gérald Herrmann et le « métatintinologue » Olivier Roche ont débattu de leurs visions du rire hergéen. Leur dialogue a été ponctué d’interventions remarquées de Bianca Castafiore, alias la comédienne Julie Bellot Annen, qui avait également conçu des animations pour les enfants : escape room imitant l’évasion des cales du Karaboudjan, fabrication d’une maquette de sous-marin requin et ateliers de dessin. Une exposition éphémère baptisée « R&G – Rires et Gags chez Hergé », concoctée par Jean-Michel Paccaud, complétait ce beau programme avec un coup de projecteur sur Quick et Flupke et autres sketches dessinés par Hergé.

22/10/2017 - Assemblée générale autour d'Hergé et Chaplin

La dernière assemblée générale présidée par Francis Antoine Niquille a eu pour cadre deux endroits particulièrement choisis de la Riviera vaudoise, liés à un grand maître du rire qu’admirait Hergé : le Chaplin’s World établi à Corsier-sur-Vevey, où l’acteur vécut de 1952 jusqu’à sa mort en 1977, et le Modern Times Hotel qui lui est également dédié. Tout un symbole, quarante après sa disparition et la veille de Rencontres Rire avec Hergé co-organisées par Alpart. D’ailleurs, le rendez-vous lémanique entre le cinéaste et le dessinateur imaginé par Exem pour le carton d’invitation de l’AG illustrera aussi les futures Rencontres ! Cette belle affiche (reproduite à la p. 4) annonçait l’assemblée la plus fréquentée depuis la création de l’association. Fut-ce dû au choix de l’endroit, au programme de l’AG avec Arnaud Bédat en hôte d’honneur ou au changement de présidence au sein de notre amicale de tintinophiles ? Allez savoir.

Après un petit déjeuner pris à The Tramp, le restaurant du musée, puis une visite guidée du manoir de Ban, résidence historique de Chaplin, et des décors reconstitués de ses films emblématiques, nous posions notre hydravion à proximité du Modern Times Hôtel où un apéro généreux et un repas copieux nous attendaient avant l’assemblée. Puis un vrai feu d’artifice avec une partie officielle menée tambour battant, des hommages émouvants au président sortant et l’élévation au rang de membre d’honneur de l’égérie de l’association, la jeune Valentine Brenet. Le dessin offert par Valentine à « Fan », inspiré par la célèbre case du Lotus bleu que vous retrouvez ici en quatrième de couverture, émut celui-ci jusqu’aux larmes, d’autant plus que – sans concertation ! – la même vignette avait été choisie pour le tableau que le comité avait commandé à l’artiste veveysan Corentin Meige, ami de Francis. Un « arc-en-ciel dans le cœur », comme dirait Tchang, pour celui qui aura mené la barque d’Alpart durant douze ans. Des applaudissements nourris sont également réservés à Eric Dafflon, autre membre du comité depuis les débuts de l’association, l’homme rôdé de la mise en espace de nos expositions et autres stands, qui a décidé de se mettre aussi en retrait. La fête se conclut par un dialogue avec celui qui rencontra Tchang (le vrai !) il y a une trentaine d’année lors de l’émission TV francophone La Course autour du monde et qui le fit venir en Suisse (voire notre revue de 2013). Grand reporter à L’Illustré, Arnaud Bédat combla cette assemblée avec sa verve légendaire, son humour et son sens inné de la répartie.

08/04/2017 - Participation aux 1res Rencontres culturelles de l’Équinoxe

Du 7 au 9 avril s’est tenue la première édition d’une nouvelle rencontre bisanuelle organisée par les Éditions Montsalvens, à la galerie Trace Ecart de Bulle. Invitée d’honneur, l’association Alpart a eu le plaisir de retrouver un lieu que qu’elle connaissait déjà puisqu’elle y avait verni dix ans plus tôt une exposition de l’Atelier du Radock. Notre membre d’honneur Mibé, l’un des fers de lance dudit Atelier, a d’ailleurs signé l’affiche de la nouvelle manifestation. Jean-Michel Paccaud y a présenté des pièces rares de sa collection sur le thème « Hergé et le livre », alors que Jean Rime y a prononcé une causerie apéritive intitulée « Hergé et la littérature ».

27-29/01/2017 - "Tintin au pays des Soviets" à la Brocante de la Gruyère

Alpart voulait marquer le lancement des aventures nouvellement colorisées de Tintin au pays des Soviets. Mais comme l’album n’est disponible que depuis le 11 janvier, lendemain de l’anniversaire du personnage, nous avons exceptionnellement renoncé à la pourtant traditionnelle fête de Tintin le jour J. Finalement, la célébration de cette sortie événementielle est programmée durant la brocante de la Gruyère, du 27 au 29 janvier. Avec en prime quelques vitrines présentant des documents rares autour du premier album d’Hergé, notamment Le Petit Vingtième du 10 janvier 1929 et l’édition originale de 1930 sortis pour l’occasion de la bibliothèque de Jean-Michel Paccaud, ainsi qu’une conférence de Jean Rime sur l’ancrage culturel du reportage inaugural de Tintin et sur les tenants et aboutissants de cette mise en couleur jusqu’ici taboue.

17/12/2016 - Assemblée générale autour de Numa Sadoul à Servion

Notre traditionnelle AG a été marquée par la présence de Numa Sadoul, l’auteur des célèbres Entretiens avec Hergé. Cette invitation fut l’occasion de mieux connaître l’homme qui se cache derrière les dessinateurs qu’il interroge – il a notamment de nombreux souvenirs d’enfance en Suisse – et de découvrir la genèse de son livre le plus connu au fil de nombreuses anecdotes. C’était aussi une forme d’hommage à un de nos membres bien trop tôt disparu cette année. Tout le monde sait que votre président connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un… Joël Pelletier, passionné de l’œuvre d’Hergé emporté en automne dernier par un mal qui ne pardonne pas, était papa d’une ancienne élève du cours de théâtre de Numa à Nice. Un message via Facebook et l’auteur des Entretiens avec Hergé avait immédiatement accepté de venir en Suisse, au théâtre Barnabé à Servion, un lieu symbolique quand on sait que notre invité est également metteur en scène.

Avant cette séquence « Tintin et lui : entretien avec Numa Sadoul » animée par Jean Rime, le président a salué la mémoire d’une autre disparue, notre marraine Alice Mantel, partie vers l’au-delà à plus de 90 ans. Plus réjouissant : l’assemblée a officiellement intronisé un nouveau membre du comité en la personne de David Bolliger qui nous avait, dans les faits, déjà rejoints depuis quelques mois. Il prend désormais en charge la tenue des comptes, la gestion administrative de l’association et le site Internet. Lors de cette assemblée furent aussi proclamés deux nouveaux membres d’honneur (un, rétrospectif, pour 2015 et un pour 2016) : David von Arx, gérant de l’Hôtel Helvétie, pour l’accueil toujours au top qu’il nous réserve dans son établissement, et Numa Sadoul pour son apport à la connaissance de l’œuvre et de la vie d’Hergé.

Les after et autres surprises présidentielles ont à nouveau conquis les hôtes d’un jour. Démonstration de l’imposant orgue de cinéma, rescapé de l’époque du muet et choyé aujourd’hui par l’inénarrable Barnabé : des extraits de films comiques, sonorisés grâce à l’instrument, nous ont plongés tout droit dans les situations cocasses qui ont formé l’humour du jeune Hergé. Spectacle de claquettes et percussion par un duo aussi synchronisé que les Dupondt. Remise enfin d’un chèque de 2016 francs, récoltés grâce aux ventes de dessins de la Saison du 9e Art, en faveur de l’hôpital de Lukla au Népal, action humanitaire que nous avions initiée en 2007 déjà. Sans oublier de délicieux macarons dédiés – éphémèrement – au génie graphique d’Hergé !