Articles dans 2012
08/12/2012 - Assemblée générale à Nyon

Pour ne pas faillir à la tradition, l’assemblée générale s’est à nouveau tenue dans un endroit où Tintin avait laissé des traces. Nyon ne pouvait pas être un meilleur choix, d’autant plus que le Musée romain rendait hommage à Jacques Martin, proche et complice d’Hergé qui avait œuvré dans l’équipe du journal Tintin. Adepte de la ligne claire, Jacques Martin avait participé, on s’en souvient, à Coke en stock et à Tintin au Tibet, sans oublier L’Affaire Tournesol. Tintin-Tchang, Alix-Enak, mimétisme? Les membres intéressés eurent droit à une visite guidée de cette superbe rétrospective au titre évocateur : « ArchéoAlix ». L’AG fut l’occasion de voir et entendre la conférence de Marine Borel, jeune chercheuse à l’Université de Fribourg spécialisée dans la bande dessinée: «Tintin face au texte: lettres, journaux, pancartes et autres incursions textuelles dans l’univers graphique hergéen». Du beau travail, aux dires des connaisseurs et d’une assemblée enthousiaste. Avant de se déplacer vers la non moins excellente Auberge du Marché, où nous attendait un non moins excellent cocktail dînatoire, les membres ne manquèrent pas d’ovationner notre nouvelle membre d’honneur Paulette Cordey, qui suit les aventures d’Alpart depuis ses débuts.

20-22/10/2012 - Voyage à Moulinsart

Grande virée pour vingt-deux membres de l’association l’espace d’un week-end prolongé dans la vaste contrée des châteaux de la Loire. Gastronomie et découvertes étaient au programme: le zoo de Beauval et naturellement le château de Cheverny, modèle de Moulinsart, auront conquis la totalité des participants. Ils ont été reçus par le marquis de Vibraye, propriétaire des lieux, et ont eu l’honneur de dîner dans l’une des salles mythiques du château, qui abrite une exposition consacrée à Tintin, Haddock et Cie. Mille sabords! Un beau souvenir qui s’est conclu par un retour en Suisse avec la réception dans un autre musée emblématique, celui de l’amicale des pompiers de Nyon, reçus que nous fûmes par le maître de céans, le président Louis de Bourbon Parme, lui aussi, comme le capitaine Haddock (dit-on), descendant d’une grande famille royale. Ça ne s’invente pas.

Voir le programme du voyage

L'illustration du voyage, (c) Mibé

L'illustration du voyage, (c) Mibé

13/10/2012 - Inauguration de l'allée Paul-Cantonneau, Givisiez

Quelques heures avant le vernissage de l’exposition "Aux pays d'Hergé" (Le Sentier, VD) était inaugurée, dans la commune de Givisiez (FR), l'allée Paul-Cantonneau, du nom d'un professeur fictif de l'université de Fribourg apparaissant dans L'Étoile mystérieuse, Les 7 Boules de cristal et Le Temple du Soleil. Jean Rime, vice-président de l'association Alpart, était invité à y prononcer une allocution sur la vie du savant.

13/10/2012 - « Au(x) pays d’Hergé », exposition au Sentier (VD)

C’est Jean-Michel Paccaud, originaire de la Vallée de Joux, qui a présenté sa collection à la galerie L’Essor au Sentier (VD) du 13 octobre au 11 novembre 2012. Intitulée «Au(x) pays d’Hergé», l’exposition retraçait toute la carrière d’Hergé à travers des documents rares (éditions originales, anciens numéros du Petit Vingtième, du journal Tintin ou de L’Écho illustré, sérigraphies numérotées). Si les vingt-quatre Aventures de Tintin ont été au centre de cette rétrospective, les autres facettes du travail d’Hergé n’ont pas été oubliées: ses autres bandes dessinées bien sûr, mais aussi son œuvre d’illustrateur, de publicitaire, ses dessins en lien avec le scoutisme et, puisque l’année touchait gentiment à sa fin, ses réalisations de Noël. Cette exposition, aux dires des médias locaux, a rencontré un succès sans précédent, du fait du sujet et aussi de la personnalité du collectionneur, enfant du pays. Pour marquer la fin de l’exposition, Jean Rime a présenté sa conférence «Tintin au pays des Helvètes: 80 ans d’amitié (1932-2012)».

14-22/09/2012 - Alpart participe aux "Aventures de la ligne claire" de BD-FIL 2012

Pour une première participation à un grand festival de BD en qualité de partenaire, le succès a été au rendez-vous, d’autant plus que celui-ci était consacré à la «ligne claire». Stand sur la place de la Riponne, plusieurs conférences de notre vice-président Jean Rime, notamment pour la Nuit des Musées le 22 septembre, avec pour titre «L’obscure clarté de la ligne d’Hergé»..

Affiche : BD-FIL 2012 / Blain

Affiche : BD-FIL 2012 / Blain

Affiche : Exem, une composition qui s'inspire de la couverture de  Tintin au Tibet , avec de multiples références à l'histoire de la bande dessinée, de McManus à Bob de Moor en passant par Alain Saint-Ogan.

Affiche : Exem, une composition qui s'inspire de la couverture de Tintin au Tibet, avec de multiples références à l'histoire de la bande dessinée, de McManus à Bob de Moor en passant par Alain Saint-Ogan.


Conférences organisées par Alpart :

  • « Tintin au pays des Helvètes (1932-2012) : histoire d’une amitié en ligne claire ? » (dimanche 16 septembre, 15h30, salle FIL-Actères)

    Hergé est venu en Suisse en 1922. Tintin a, quant à lui, fait son entrée dans L’Écho illustré le 3 septembre 1932, soit 80 ans avant BD-FIL 2012. Cette conférence etrace, de 1932 à 2012, les rapports multiples entre Hergé, son œuvre et la Suisse.
     

  • « Tintin, la nuit : l’obscure clarté de la ligne d’Hergé » (lundi 17 septembre, 14h, Palais de Rumine, salle du Sénat)

    Cette conférence propose un bilan décalé de l’esthétique de la lisibilité développée par Hergé dans son œuvre et un regard sur la complexité et les limites de l’utilisation de la ligne claire dans le dessin de scènes nocturnes.

    Cette conférence sera redonnée le 22 septembre à 21h, à l’occasion de la Nuit des Musées.

15/03/2012 - Conférence à la Bibliothèque de Montreux

Le 15 mars, répondant à l’invitation de notre membre Rose-Marie Burki, directrice de la Bibliothèque municipale de Montreux-Veytaux, l’association Alpart a proposé une conférence de Jean Rime sur le thème «La réception de l’œuvre d’Hergé en Suisse (1932-2012)». Notre vice-président y a notamment dévoilé quelques documents totalement inédits, publiés dans le dossier de ce numéro. Ce sujet a également fait l’objet d’une communication, dix jours plus tard, à l’Université de Neuchâtel, où les professeurs Fabrice Clément et Louis de Saussure avaient mis sur pied un séminaire de master entièrement consacré à «Tintin au pays de la fascination». Ce thème purement helvétique n’a, enfin, pas manqué d’intéresser nos amis français et belges présents aux Journées tintinophiles de Senlis (F) le 30 juin, organisées comme chaque année par Emmanuel Rambure-Lambert et la dynamique équipe de l’association «Les tintinophiles c’est nous».